/La fin du support de Windows Server 2003

La fin du support de Windows Server 2003

fin_support_windows_2003_0

Il y a plus de 10 ans, les technologies Windows Server 2003 de Microsoft arrivaient sur le marché pour répondre aux besoins des entreprises. Après tant d’années de service, Microsoft n’offrira plus de soutien pour Windows Server 2003/R2, et ce, dès le 14 juillet 2015.

Que signifie la fin du soutien Windows Server 2003?

Cela signifie que Microsoft n’offrira plus de mises à jour de sécurité, de correctifs ou de soutien en ligne pour Windows Server 2003 après cette date. Sans ces mises à jour, vos serveurs seront exposés aux attaques de plus en plus fréquentes, particulièrement si ces serveurs sont connectés à Internet. Afin de prévenir d’éventuelles interruptions des activités, nous recommandons vivement aux entreprises de migrer vers un système d’exploitation courant.

Si vous désirez garder vos serveurs dans vos locaux, vous pouvez remplacer le Windows Server 2003 par des versions plus récentes de produits, tel que Windows Server 2012 R2, ou encore découvrir de nouveaux outils comme l’infonuagerie (« cloud »). Une plateforme infonuagique peut être flexible et ouverte et peut vous permettre de créer, de déployer et de gérer rapidement des applications sur l’ensemble d’un réseau de centres de traitement de données.

Quelles sont les conséquences de continuer à utiliser Windows Server 2003?

Utiliser Windows Server 2003 après le 14 juillet 2015 pourrait exposer votre entreprise à des risques tels que :

Aucune mise à jour

En 2013, Microsoft a publié 37 mises à jour critiques pour Windows Server 2003 et de Windows Server 2003 R2. Donc, après le 14 juillet 2015, même si une faille est découverte, et elle le sera assurément par tous les pirates, celle-ci ne sera pas colmatée.

Aucune conformité

Les serveurs ne répondant plus aux normes et règlements de l’industrie, cela peut occasionner de graves problèmes. Certaines entreprises, comme la Bourse, sont régies par des règles strictes. Contrevenir à celles-ci peut entraîner des pénalités élevées ou des suspensions d’activités.

Problème de compatibilités logicielles et matérielles

Comme certaines versions récentes des logiciels ou pilotes ne sont déjà pas compatibles avec Windows Server 2003, il est fort probable que toutes les nouvelles versions ne le soient pas du tout. Donc, si vous avez une panne matérielle demandant le remplacement d’un équipement (serveur, imprimante, etc), il se peut que les pilotes d’installation du nouveau matériel ou les nouveaux logiciels ne soient pas compatibles avec Windows Server 2003.

Aucun refuge

Il ne faut pas croire que les instances virtuelles de Windows Server 2003 ne sont pas vulnérables. Au contraire, elles ne satisferaient pas plus les critères de conformité. D’ailleurs, toutes les applications qu’il exécute ne les rencontreraient pas non plus. Si vous exécutez le SQL Server le plus récent sur Windows Server 2003/ R2, il ne sera pas pris en charge.

Aucune économie

Si vous décidez de conserver vos installations actuelles en Windows Server 2003, vous devez savoir qu’il n’y aura aucune économie à le faire. Il vous faudra dépenser plus pour des systèmes de détection d’intrusion, de pare-feu plus sophistiqués, en segmentation réseau et systèmes de sécurité de toutes sortes pour arriver à protéger et à isoler vos serveurs Windows Server 2003. De plus, votre support informatique interne ou externe sera également plus coûteux pour supporter une ancienne technologie.

Voir plus…

2017-02-28T12:26:33+00:00